lundi 26 mars 2012

Discours de clôture

Pour le meilleur et pour le pire, notre conférence de presse tire à sa fin. J’aimerais d’abord remercier tous nos invités spéciaux, tant ceux qui ont livré leur propre discours, que ceux qui nous ont fait parvenir un discours écrit, de même que nos alliés à distance, y inclus Michel Dorais, professeur et chercheur à l’École de service social de l’Université Laval qui est présentement en France pour le lancement de son nouveau livre, mais qui aurait bien voulu être parmi nous aujourd’hui, ainsi que Line Chamberland, professeure et chercheure au département de sexologie de l’UQAM qui soutient notre cause malgré son absence.

J’en profite également pour remercier les spectateurs et les médias qui ont bien voulu nous accorder leur temps en ce lundi avant-midi. J'aimerais d'ailleurs souligner la présence de Sylvie DeSerres, directrice du DSE. Merci d'être parmi nous ce matin.

Je me dois aussi de remercier les membres du comité d’administration ainsi que les membres du GGUL sans lesquels l’association n’existerait pas. J’aimerais plus précisément exprimer ma reconnaissance envers toutes les personnes ayant participé à notre projet vidéo. Le récit de vos expériences et vos messages d’espoir m’ont émue et parviendront sûrement à en émouvoir d’autres. Il me faut également remercier Evelyne qui a réalisé le montage de notre vidéo.

Un merci tout spécial à nos partenaires communautaires, c'est-à-dire GLBT Québec, le MIELS Québec, le GRIS Québec, le GRIS Chaudières-Appalaches, la Coalition des familles homoparentales et l'ATQ. Sans votre soutien, nos efforts n'auraient pas le même impact. Merci aussi au Magazine Sapho qui accepte que nous tapissions son groupe facebook de publicité pour notre Fête depuis la semaine dernière. Merci aussi aux associations étudiantes et services étudiants qui ont collaboré avec le GGUL depuis mon entrée en poste. Tous ces partenariats témoignent de la richesse organisationnelle dont nous faisons partie.

Enfin, j’en profite pour remercier nos commanditaires continus, soit GAY411 et PRIAPE, de même que nos commanditaires du dernier Spectacle bénéfice et de la Fête de la diversité sexuelle, c’est-à-dire, Le Drague Cabaret-Club, l’Hôtel l’Hippocampe, la Maison Simons, le magasin Séraphin, le Clap, Avenue Tango, le Pacini Sainte-Foy, le Pain Béni, le restaurant Chez Victor sur la rue St-Jean et le Métro de la pyramide. La qualité de nos activités est tributaire de leur soutien.

Comme à chaque année, la Fête de la diversité sexuelle comporte une panoplie d’activités à teneur scientifique, médiatique, sociale, créative et militante à des fins de conscientisation, de réseautage, d’expression de soi et d’engagement, le tout afin de souligner la richesse et les enjeux propres à la diversité sexuelle. La programmation 2012 comprend plus exactement un colloque, une soirée ayant pour thème la sexualité, un kiosque à teneur historique, un atelier de tango queer, une conférence au sujet de l’homoparentalité, une soirée de films et discussion concernant l’homosexualité et les religions chrétiennes, une conférence portant sur l’homophobie et l’hétérosexisme, une soirée sociale et un Spectacle bénéfice intitulé « GGUL Académie présente Nouvelles Sensations ». En parallèle à ces activités, des articles seront publiés quotidiennement sur le blogue du GGUL. Nous effectuerons également la vente de nos objets promotionnels, dont une tapette à mouche jaune nous incitant à écraser l’homophobie ainsi qu’un sac écologique nous rappelant qu’aimer est un verbe qui se conjugue sans préjugés. La programmation complète de notre Fête est accessible par l’entremise de notre site web au www.ggul.org. Mis à part le Spectacle bénéfice, toutes les activités sont gratuites. Je vous confirme aussi que tous sont les bienvenus à participer à l’ensemble des activités.

Je vous remercie sincèrement pour votre attention et vous souhaite une belle Fête de la diversité sexuelle 2012.

S’il y en a parmi vous qui avez des questions, je me ferai un plaisir d’y répondre. Merci,

Anne-Sophie Ruest-Paquette

Présidente

GGUL

0 commentaires:

Publier un commentaire