mercredi 10 novembre 2010

Syndrome de la page blanche

Quoi écrire pour commencer un blogue? Un questionnement tenace qui me rongeait quand on m'a assigné la tâche d'écrire un billet. Un questionnement qui m'a semblé encore plus pertinent quand je me suis rendu compte hier, sous les dévisagements généralisés du comité d'administration du GGUL, que je devais avoir déjà pondu ledit article. Après moult insultes, dénigrements et rabaissements*, je me suis mis au travail.

Ma première idée fut de faire un article introductif au blogue, mais ce privilège était déjà réservé à notre honorable président qui a écrit un très bon texte. Ensuite m'est venue l'idée de parler des activités passées du GGUL, mais l'omniscient Amaury m'a devancé.

Après avoir boudé quelques heures, voyant que cela n'insufflait aucune compassion et uniquement du mépris de la part de mes compatriotes, j'ai décidé de réfléchir sérieusement à mon sujet.

Je me suis dit en premier lieu que je pourrais parler de mon expérience au G.R.I.S. Chaudière-Appalaches. Par contre, c'est un peu sérieux pour commencer. Peut-être discuter alors du dernier film à thématique G.L.B.T. que j'ai écouté. Certaines mauvaises langues diront que je n'ai fait que pleurnicher à la soirée cinéma du GGUL lors de la représentation de « The Bubble ». Mais pourquoi ne pas alors discuter d'enjeux et de problématiques internationales et nationales à propos de l'homosexualité?

Oh! On me glisse à l'oreille que je peux arrêter de me torturer l'esprit et que j'ai écrit assez de mots. Bon il faut dire que cela fait près de douze heures que je suis attaché à la même chaise et que je suis nourri avec les restants de bonbons d'Halloween.

Au moins, j'aurais quelques idées déjà développées pour mes prochains billets... et peut-être que cela vous aura donné de l'inspiration!

Jérôme

Vice-président aux affaires internes du GGUL

*Aucun vice-président aux affaires internes ainsi qu'aucun panda n'ont été maltraités lors de l'écriture de ce billet ni dans le cadre de ses fonctions. Toutes méchancetés inférées aux protagonistes de ce texte sont fictives et sont le fruit de l'imagination de l'auteur.

mardi 9 novembre 2010

Show bénéfice de janvier 2010

Vous vous souvenez en janvier, le GGUL était au Drague pour son spectacle-bénéfice...?
Voici trois vidéos de Jesse de ce grand soir!
Vous pouvez les retrouver sur notre chaîne YouTube!

Partie 1

Partie 2

Partie 3

On a hâte d'être au 23 janvier prochain!!

Le mot du président

Cher gguliens!

C'est avec un très grand plaisir que le GGUL dévoile sa toute nouvelle plate-forme virtuelle. En effet, grâce aux efforts soutenus d'Amaury, vice-président aux communicatons, le GGUL peut se vanter d'être dans la cour des grands.

Un nouveau site Internet, un blogue, deux pages Facebook, un compte Twitter, une couverture sur YouTube, un flux RSS et un compte Google donnent au GGUL une véritable force communicationnelle. Et c'est sans parler de la localisation prochaine du local du GGUL sur Google maps et des informations sur Wikipédia. Tout ces outils sont disponibles pour les membres. Ils ont pour objectif de créer un sentiment d'appartenance et de faire du GGUL un groupe dynamique.

Nous vous invitons à participer activement au blogue. Tous les sujets touchant de près ou de loin à la question GLBT (gaie, lesbienne, bisexuelle et transgenre) pourront y être traités. Notre modérateur et vice-président aux affaires administratives, Jean-Philippe, se fera un plaisir de publier les messages après approbation. Il est évident que tout propos à caractère haineux sera prohibé.

Il s'agit d'un média interactif qui se veut un forum d'idées, de débats et d'animation. Plus ce blogue sera alimenté, plus cet outil virtuel offrira son dynamisme à la communauté GGULienne.

Au plaisir de vous lire et de vous rencontrer virtuellement.

Michel, Président du GGUL